QUESTION MAROC

Qui peut obtenir la nationalité marocaine?

 

Peut obtenir la nationalité marocaine :

  • L’enfant né d’un père marocain ou d’une mère marocaine.
  • La femme étrangère qui a épousé un Marocain et qui réside au Maroc depuis plus de cinq ans.
  • L’enfant né au Maroc, même de parents étrangers, qui réside au Maroc, et en fait la demande dans les deux ans qui précédent la majorité

Le droit prédominant pour obtenir la nationalité marocaine est donc le droit du sang. Jusqu’à la fin des années 1990, la plupart des pays du Maghreb ne reconnaissait qu’au père le pouvoir de transmettre sa nationalité à ses enfants, la religion étant transmise par le père dans la religion musulmane. Depuis 2007 au Maroc se droit s’étant maintenant aux mères. 

À l’inverse de la France, le droit du Sol est presque inexistant au Maroc. Il existe principalement afin d’éviter l’apatridie sous des conditions bien particulière. En revanche, un enfant né dans le pays de parents étrangers peut obtenir la nationalité marocaine si l’un de ses parents soit également né au Maroc. Inspirée du droit français, cette disposition à pour nom le double droit du sol. 

Il est important de précisé qu’au Maroc néanmoins, ce double droit du sol, présent sous deux formules distinctes, est très encadré, avec une limite temporelle (naissance après 1958) ou culturelle (rattachement à l’islam et à la langue arabe).

Ajouter un commentaire